1971 - Information du pilote N°74 - 29 décembre 1971 - Concorde en Pré-Série

Dimensions affichées 730 x 1044 - Dimensions réelles 1280 x 1832 - 466 ko 
Un clic pour taille normale

CONCORDE EN PRÉ-SÉRIE

En juin 1971, Concorde était une des principales vedettes du 29e Salon de l'Aéronautique et de l'Espace. Des centaines de milliers de visiteurs étaient venus admirer ce bel oiseau ; beaucoup d'entre eux n'étaient venus que dans le seul but de voir voler le prototype de l'avion de transport supersonique de l'avenir.

Mais ce n'était qu'un prototype... Quel sera son avenir ? Valable ou pas valable ? Essais arrêtés ou poursuivis ? Autant de questions qui ont permis à maints journalistes de remplir les colonnes des quotidiens ou des revues spécialisées.

Six mois ont passé. Lorsque ces lignes paraîtront, Concorde 01, premier avion de pré-série aura probablement effectué son premier vol pour se rendre de Filton à Fairford, terrain à partir duquel ce troisième appareil continuera sa série de vols d'expérimentation.

Depuis le 3 mars 1969, date à laquelle volait pour la première fois Concorde 001, une grande étape vient donc d'être franchie.

Après plus de 700 h de vol dont 200 en régime supersonique effectuées par Concorde 001 et son frère 002, l'avion est sorti de sa phase prototype pour entrer dans la pré-série, dernier pas avant la série dont le premier avion devra voler, en principe, d'ici un an. Déjà dix appareils de série sont en construction dans les différentes usines de l'Aérospatiale et de la British Aircraft Corporation.

À ce stade du programme, il est intéressant de noter les grandes modifications qui différencient les types 01 et 02 de pré-série de leurs aînés 001 et 002.

Concorde s'est allongé de 2,58 m par insertion d'un élément cylindrique en avant de la voilure. Cet allongement, combiné avec un recul du fond arrière de la cabine, a permis de porter la longueur de celle-ci à 39,3 m (gain de 3 m.). Le nombre de sièges disponibles passe ainsi de 118 à 128.

Une modification beaucoup plus visible intéresse le nombre de hublots qui passe de 41 à 52. La queue de l'appareil a également été modifiée et le sera à nouveau sur le modèle de série sur lequel l'allongement sera beaucoup plus net.

Mais les modifications les plus importantes ne sont guère visibles pour celui qui n'est pas dans le secret des bureaux d'étude. C'est d'abord le voilage de la voilure qui a été modifié au-delà du corps central. Le poids de l'avion a été considérablement modifié : l'avion de pré-série pourra décoller au poids de 162 t au lieu de 148 pour les prototypes. Cette augmentation de poids entraîne bien entendu une modification du train d'atterrissage qui se trouve doté de roues plus larges.

La capacité des réservoirs de carburant a également été augmentée : 88 t de kérosène contre 78 t 8.

De très importantes modifications ont trait naturellement aux réacteurs. Concorde 01 est équipé du Rolls Royce/ SNECMA Olympus 593-4 de 17 250 kg de poussée. Ces réacteurs dotés d'injecteurs nouveaux sont beaucoup plus « propres » que ceux des prototypes.

Les modèles de série seront équipés d'une version plus évoluée encore que les moteurs des avions de pré-série. En même temps interviendront des modifications des tuyères qui se traduiront par un abaissement très sensible du niveau de bruit de l'ensemble d'éjection.

L'Information du Pilote - N° 74 - 29 Décembre 1971