1991 - Brochure Concorde Air France - Page 14

Dimensions affichées 730 x 1012 - Dimensions réelles 800 x 1110 - 175 ko 
Un clic pour taille normale

ATTERRISSAGE

LA DESCENTE

Pour le passager, cette phase de vol se traduit par une réduction perceptible du régime des moteurs, un freinage sensible. Le machmètre va enregistrer des baisses très rapides. L'équipage doit alors retransférer le carburant vers l'avant. Ne vous étonnez pas si un léger grondement provient de l'arrière. Ce sont les inverseurs de poussée que le pilote utilise pour accroître la décélération. Vous allez retrouver le domaine du subsonique.

APPROCHE ET ATTERRISSAGE

À la fin de la descente, la pointe avant le l'avion est baissée de 12 degrés et Concorde se cabre pour atterrir. C'est sans doute ce qui vous paraîtra le plus insolite. Sur les avions conventionnels, cette position est réservée aux décollages. Concorde se pose à 275 km/h sur le coussin d'air formé par sa voilure, comme certains oiseaux sur l'eau. Le freinage au sol est très puissant et ceci est dû aux performances exceptionnelles des freins.

Comme la plupart des systèmes de l'avion, le freinage est réglé électroniquement de façon à obtenir les performances de freinage optimales en fonction de l'état de la piste : pluie, neige, glace, etc.

LANDING

THE DESCENT

For the passenger, this part of the flight is characterized by a noticeable reduction in engine power and by braking. The mach-meter will register the rapid descent. Fuel is now transferred to the front of the aircraft. Do not be surprised if you hear a slight rumbling from the rear; the captain is applying reverse thrust to increase deceleration. You are returning to subsonic flight.

APPROACH AND LANDING

At the end of the approach the front of the aircraft is at a 12 degree downward pitch, the Concorde noses up to land. This will appear to be the most unusual part of the flight, since conventional aircraft assume this position only on takeoff. Concorde lands at 275 km/h (170 mph) on a cushion of air formed under the wing surface, as is the case with some water birds. Runway braking is very powerful due to the exceptional performance of the braking system.

As with most of the aircraft's systems, the brakes are controlled electronically to assure optimum performance according to runway conditions : rain, snow, ice, etc.